Edito du mois de juillet 2019

Depuis quelques mois, un mouvement inédit s’est développé en France avec les manifestations des « Gilets Jaunes ». Ceci a mené le gouvernement à instaurer un « Grand Débat National ». Un jeune habitant de SAINT JACUT DE LA MER s’est proposé pour organiser une série de grands débats sur la commune. Je le remercie. Dans ce numéro du Jaguen, nous présentons plus en détail le projet communal « Mise en valeur du Patrimoine Maritime de la presqu’île ».

Je soutiens ce projet : en effet en ces périodes d’inquiétude face à l’avenir, de morosité, de craintes budgétaires personnelles et communales, il est important de se tourner vers notre histoire et de communiquer avec les jeunes générations. La population de notre commune change au fil des générations et son histoire risque de se perdre. Ce projet, ainsi que d’autres
actions menées avec succès par plusieurs associations, dont les Amis du Vieux Saint Jacut, vise à assurer la pérennité de la transmission. Nous avons mis les enfants de l’école au centre de ce projet, avec le tournage et la création d’un film, l’écriture d’un livret destiné aux enfants. Leur soif d’apprendre et leur enthousiasme sont communicatifs. Avec l’aide du personnel enseignant, de bénévoles et de notre prestataire, ils découvrent la richesse du passé, de l’environnement exceptionnel où nous vivons et préparent l’avenir.

Pour qu’un projet perdure, on se doit d’élaborer une gestion à long terme, construite avec le soutien de la population. Pour éviter des coûts trop élevés pour la commune, le dispositif sera co-géré par une association en cours de création et par la commune (poste à temps partiel avec le soutien de saisonniers et jeunes stagiaires). Je rappelle que le projet a le soutien financier du conseil départemental et de la Région Bretagne à 80 %, pour son originalité et la participation des jeunes.

La Maison du Pêcheur, l’ancien éco-musée, a été rénovée : son toit ne fuit plus, elle est moins humide, l’électricité est refaite, elle est désormais aux normes pour l’accueil du public. Elle servira de point de rencontre, avec un coin enfants, d’expositions permanentes ou temporaires. Elle n’était ouverte que quelques semaines par an ; elle sera accessible toute l’année.

Je trouve très dommage que ce beau projet ait créé des polémiques pour diverses raisons : crainte d’un coût trop élevé pour la commune, crainte de vol de propriété intellectuelle, méconnaissance… J’espère que cet article pourra vous rassurer quant au bien-fondé et à la finalité du projet.

Concernant le plan local d’urbanisme intercommunal, le conseil communautaire de Dinan Agglomération a voté à la majorité l’arrêt du PLUi. Vient désormais la phase des consultations des personnes publiques associées, des communes et de la population. Une enquête publique aura lieu cet été. Merci de regarder les affiches et de participer à cette enquête.
Sur la plage du Rougeret, le Club Nautique a modernisé son bâtiment d’accueil. Finis les cabanes en bois à réparer après chaque tempête, les vestiaires fermés par des rideaux. Une page se tourne et un bâtiment plus moderne mais amovible est installé sur la plage. J’espère que tous apprécieront son confort.

En parallèle, les toilettes vétustes actuelles dans la descente vont être remplacées par un bâtiment communal, aux normes pour l’accueil du public et de groupes.

Une enquête publique aura lieu du 21 juin au 26 juillet. Merci de venir consulter le dossier en mairie.

Je vous souhaite un bel été.

Claire Emberson