Tout d’abord nous voulons féliciter toutes les Jaguines et tous les Jaguens pour leur civisme.  Vous vous êtes déplacés très nombreux pour ces  élections municipales,  soit 73 % au premier tour et 75 % au deuxième tour, une des meilleures participations au niveau national. C’est un très bon signe de la vitalité de notre village et une envie de participer à la vie locale.

Après les débats citoyens initiés par le président Macron au printemps 2019 et repris par quelques Jaguens en fin d’année dernière, auxquels bon nombre d’habitants ont participé,  l’année 2020 devait être un temps fort pour notre démocratie.

Patatras ! Est arrivée cette pandémie !… Un événement mondial dont nous n’avons pas fini de mesurer la portée. Un tout petit virus, invisible pour l’œil humain, qui à lui tout seul met à genou la planète entière, nous replaçant sans ménagement face à nos abus, nos déséquilibres, nos incohérences.

Cette nouvelle mandature commence avec des contraintes inhabituelles qui nous obligent à être vigilants dans toutes nos actions. Vous nous avez permis d’avoir une majorité claire pour mettre en œuvre notre programme et nous vous en remercions. Nos projets se feront en concertation avec notre opposition et l’ensemble de la population.

Notre installation a concordé avec l’arrivée de la population estivale en grand nombre cette année.

Pour des raisons de sécurité, d’animation et de soutien au commerce local du centre bourg, et après une réunion avec une cinquantaine d’habitants de la Grande Rue, nous avons pris le pari de mettre en place à titre expérimental un dispositif nouveau concernant la place Landouar et une partie de la Grande Rue avec trois objectifs :

– Renforcer la sécurité pour les piétons, enfants et adultes,

– Aider les commerçants qui le souhaitaient en  mettant à leur  disposition une partie d’espace public pour soutenir leur activité dans ce moment difficile.

– Animer le centre bourg grâce à un groupe local dynamique de musiciens bénévoles que nous remercions.

Cette expérimentation sera analysée et débattue ; un questionnaire est adressé aux habitants qui seront réunis dans le courant du mois d’octobre pour un débat si les conditions sanitaires nous le permettent.

Une  rentrée des classes inhabituelle ! Là encore nous avons mis en place le maximum de garanties afin que nos écoliers puissent poursuivre leur apprentissage dans les meilleures conditions.

Un grand merci aux employés municipaux pour leur disponibilité, leur écoute et leur engagement à la bonne marche de la commune.

Nous tenons à souligner la mobilisation de chacun pendant la période de confinement et celle du déconfinement et nous remercions tous les bénévoles et le personnel communal.

Ce mois de juillet nous a  permis d’adresser nos meilleurs vœux à Madame Simone Grillère, pour ses 100 ans. Saint Jacut de la mer compte plusieurs centenaires, ce qui nous laisse penser qu’il y fait bon vivre et nous mettrons tout en œuvre pour conserver cette quiétude.

Bonne rentrée à toutes et à tous

Jean-Luc Pithois